Sécurité GPL

La sécurité pour votre véhicule

1faites monter votre installation dans un garage spécialisé dans les systèmes GPL
2choisissez un garage agréé par le fabricant de systèmes GPL. STAG, c'est plus de 100 Services autorisés dans toute la Pologne
optez pour un réseau de garages qui vous offre une garantie valable dans tout le pays et la possibilité de réaliser dans tous ses garages vos réparations et entretiens
4Prêtez attention à la durée de la garantie de l'installation GPL : si le fabricant propose de la prolonger, c'est signe qu'il est sûr de son produit

 

La sécurité pour votre famille           

Règles de sécurité pour les véhicules équipés du GPL :

ikona firmaNe confiez pas le montage de votre installation à un service dans lequel vous n’avez pas confiance

ikona narzędziaNe confiez pas le montage de votre installation à un service dans lequel vous n’avez pas confiance

ikona wiertarkaNe percez pas le réservoir

ikona zakaz rozpalania ogdniaN'essayez jamais de contrôler l'étanchéité de votre installation avec une flamme

Réservoir GPL

zbiornik stag

Réservoir GPL fabriqué en acier ou en matière plastique spéciale très résistante qui le rend insensible à tous les types de dommages mécaniques. Le réservoir de GPL est obligatoirement équipé d'un
bloc multivannes, c'est-à-dire d'un ensemble de vannes d'arrêt qui, en cas de rupture d'une conduite de gaz, par exemple à l'occasion d'une collision, coupent immédiatement le flux de gaz en provenance du réservoir.
Réserve dans le réservoir: Le réservoir de GPL n'est rempli qu'à 80% afin de garder de la place pour le carburant qui se dilate sous l'effet de la température. Cette réserve de sécurité vous met à l'abri des problèmes à l'utilisation du véhicule.
Tests de sécurité +voir plus

De nombreux essais au feu ont été réalisés afin de vérifier le danger de l'installation en cas d'incendie. Pour ce faire, un véhicule équipé d'une installation GPL est incendié dans des conditions strictement contrôlées. (plus) Lors des tests, l'installation GPL n'avait pas été montée en usine. Au bout d'environ cinq minutes de feu contrôlé, la surpression apparue dans le réservoir active la soupape de sécurité.  Cette soupape laisse échapper de petites quantités de gaz sous le véhicule, sans danger pour les éventuels passagers encore présents dans l'habitacle.  Après 4 autres minutes, la soupape incendie s'active pour évacuer en douceur le reste de gaz du réservoir. À la fin du test, le réservoir est intact hormis des traces de suie superficielles. Ces essais permettent de constater que les fabricants disent vrai en ce qui concerne la sécurité des installations GPL.

Le réservoir est équipé d'un appareil appelé bloc multivannes qui contrôle le comportement et le débit du gaz. Cet appareil comporte:

  • une vanne de remplissage (équipée d'une sécurité qui empêche le remplissage à plus de 80% du volume du réservoir),
  • une vanne de service commandée électriquement, qui s'ouvre au moment où l'installation GPL entre en service,
  • un limiteur de débit, qui coupe le flux de gaz lorsque les tuyauteries de cuivre sont sectionnées (c'est-à-dire lorsque la vitesse du flux de gaz augmente de façon excessive),
  • une soupape de sécurité, qui évacue le gaz vers l'extérieur lorsque la pression intérieure du réservoir atteint un niveau dangereux.

 

En cas d'incendie, si le feu n'est pas éteint, la soupape de sécurité s'enclenche après quelques minutes. Elle relâche du gaz qui alimente le feu, mais cela permet d'éviter l'explosion. L'installation GPL proprement dite ne représente pas de danger, mais les hautes températures et les émanations toxiques résultant de la combustion des matières plastiques sont dangereuses. En cas d'incendie du véhicule, il y a lieu d'évacuer les passagers, de les écarter du véhicule puis d'appeler les secours.

Mais ce n'est pas tout : si l'incendie fait monter la pression intérieure du réservoir à un point tel que la soupape de sécurité ne suffit plus, un fusible ou soupape incendie entre en action. Sous l'effet de la haute température, il fond et laisse échapper le gaz sous pression sous le véhicule. Pour être vendus, les réservoirs doivent être équipés d'un bloc multivannes comportant tous ces éléments.

Vérifiez par vous même :

czy wiesz, że
  • Aucun cas d'explosion d'installation GPL convenablement utilisée et bien entretenue n'a jamais été enregistré.
  • En Pologne, la réglementation est beaucoup plus stricte que dans les autres pays, les installations GPL sont sûres.
  • La résistance d'un réservoir de gaz est beaucoup plus élevée que celle d'un réservoir d'essence.
  • En cas de situation extrême telle que la collision avec un autre véhicule, le réservoir se déplace ou est même éjecté du véhicule, mais reste intact.
  • Le réservoir torique monté dans le logement de la roue de secours renforce la partie arrière du véhicule à tel point que celle-ci résiste mieux aux déformations en cas d'accident de la circulation.

Tests de sécurité GPL

Crash tests

Même en situations d'accident extrêmes, l'installation GPL ne représente pas de danger supplémentaire. Que le véhicule soit percuté frontalement ou par l'arrière – où se trouve le réservoir GPL –, il n'y a pas de danger car les sécurités coupent le débit de GPL de telle sorte qu'il n'y a pas de fuite de gaz. Les réservoirs de GPL sont fabriqués en tôle de 3 mm d'épaisseur : ils sont ainsi plus résistants que les réservoirs d'essence, qui sont aujourd'hui généralement fabriqués en matières plastiques. En termes de construction, ils représentent l'un des éléments les plus solides du véhicule. Le risque de dommage mécanique du réservoir de GPL en cas d'accident est minime.

Essai au feu

Si le montage de l'installation GPL est réalisé avec des pièces homologuées et si l'installation proprement dite est réalisée correctement, la présence d'une bouteille de gaz dans le véhicule ne représente pas de danger majeur.

La sécurité de l'installation de gaz en cas d'incendie est garantie par un ensemble de sécurités :

 

Test balistique

Essai de tir de balle : un test extrême et qui en même temps rend le mieux compte de la marge de sécurité des réservoirs GPL. Certains fabricants le réalisent. Il consiste à tirer une balle d'arme à feu de calibre 9mm dans le réservoir rempli de gaz. Il est décevant pour les amateurs d'effets spéciaux hollywoodiens : si le réservoir est perforé par les balles, le gaz s'échappe simplement par les trous.

Vérifiez par vous même :